Avant dernière journée

In Dames I by Cyril Benninger

Avant-dernière journée pour la 1re équipe féminine qui se déplaçait à Schüpfen pour affronter Riehen et Berner Oberland, et tenter de conserver sa 9e place au classement, synonyme de maintien en 1re ligue. Le but de la journée est clairement de faire des points pour éloigner le spectre de la relégation.
Le premier match contre Riehen débute plutôt bien puisque l’équipe débloque le compteur en premier. Jongny fait son jeu, la balle tourne bien mais voilà les Bâloises égalisent et malheureusement les vaudoises n’arrivent pas à passer l’épaule pour reprendre la main. Les deux équipes partent à la mi-temps sur le score de 1 à 1. Alors qu’au retour sur le terrain le score n’est pas en faveur de l’une ou l’autre des équipes, Jongny n’arrive plus à trouver les opportunités et c’est Riehen qui prend le dessus en marquant le 2 à 1. Bloquées, les Jongnyssoises essaient de trouver des solutions vers l’avant mais cela se solde par des contres et par les 3 et 4e buts de Riehen. Le bilan est décevant car l’équipe a tout pour bien faire, autant en défense qu’en attaque mais il a manqué le réalisme en attaque qui nous aurait permis de revenir au score et qui sait de prendre ces deux points.

Deuxième match cette fois-ci contre Berner Oberland. Elles sont actuellement premières du classement mais rien n’est impossible (souvenez-vous Jongny avait été la seule équipe à battre Oekingen il y a de cela quelques saisons). L’équipe n’a clairement plus rien à perdre et il faut tout donner, toutes les clés sont là pour le faire, reste à croire en nous. Hélas la tornade bernoise a encore frappé et très vite l’équipe de Jongny prend 4 buts. Un temps-mort est pris pour remettre les choses en place et rebooster les joueuses. La première mi-temps se solde par le score de 5-0, c’est dur. A la reprise, tout le monde essaie de se remettre dans le jeu et d’amener les dernières ressources qu’il lui reste pour terminer cette journée sur une note positive. Malgré un arbitrage pas toujours en notre faveur, les Jongnyssoises s’appliquent et essaient de contrer Berner. Le compteur finit par se débloquer de notre côté, enfin! Le match est rude il faut se battre à chaque instant, l’engagement est là on tente tout. On se dit que c’est dommage car cette seconde mi-temps se termine sur une égalité et on aurait bien aimé avoir un troisième tiers pour effacer le début du match. C’est ça la beauté du sport, avec ses hauts et ses bas.
La suite du championnat s’annonce difficile comme il ne reste qu’une journée mais rien n’est jamais perdu jusqu’au dernier coup de sifflet!